INTRO
L'Allemagne consacre un budget annuel de 1,6 milliards d'euros à la politique étrangère éducative et culturelle. Si les projets sont variés, leur objectif concret est le même : établir un dialogue. Des visiteurs du monde entier ont fait le déplacement à Berlin pour échanger leurs idées lors du forum Menschen bewegen. Des échanges de nature très diverse.
Le football est un sport, mais aussi un langage. L'association streetfootballworld utilise ce langage pour faire tomber les barrières et permettre aux jeunes de participer à la vie de la société, de manière ludique dans le cadre de projets sportifs.
OTON: Hiba - Entraîneur au Liban
«Nous organisons des tournois de foot dans les écoles, avec des écoliers libanais et des réfugiés syriens. »
OTON: Slindile -Entraîneur en Afrique du Sud
« Le foot nous permet de lutter contre les discriminations envers les femmes, et nous informons aussi sur le sida. »
OTON: Jürgen Griesbeck - Fondateur de streetfootballworld
« Nous travaillons quotidiennement avec 1,2 millions de jeunes, tous issus d'un contexte défavorisé. Des jeunes qui resteraient en marge de la société sans la porte d'entrée que représente le football. En fin de compte, nous permettons aux gens de se déplacer des marges vers le coeur de la société, à laquelle ils peuvent apporter leur contribution grâce à leur talent. »
streetfootballworld rassemble aujourd'hui plus d'une centaine d'associations dans 70 pays. Que le match commence !