Aide humanitaire pour l'Iraq : l'Allemagne apporte son soutien à la population de Mossoul

14 mars 2017

La situation humanitaire d'une grande partie de la population iraquienne est très grave même si elle est le plus souvent éclipsée par la crise syrienne. Les efforts importants déployés par la communauté internationale ont permis jusqu'ici d'éviter une catastrophe humanitaire à Mossoul. L'Allemagne est l'un des premiers donateurs de l'aide apportée à la population en détresse. En 2016, le ministère fédéral des Affaires étrangères a consacré plus de 119 millions au financement de projets d'aide humanitaire. Les priorités de l’engagement de l’Allemagne sont l'approvisionnement en eau potable et le déminage.

Dans le camp de réfugiés de Shirkat dans le nord de l'Iraq © Rebuild and Relief International © Rebuild and Relief International Agrandir l'image (© Rebuild and Relief International ) En Iraq, c'est un tiers de la population, soit onze millions de personnes dont trois millions de déplacés internes, qui est tributaire de l'aide humanitaire. La moitié des personnes en détresse sont des enfants et des jeunes et deux millions d'entre eux sont privés d'école depuis des années. Depuis octobre 2016, les forces de sécurité iraquiennes luttent contre l'organisation terroriste État islamique (EI) dans la ville de Mossoul. Leur objectif est de libérer complètement la ville et ses habitants de l'emprise du groupe terroriste. La persistance des combats dans la région de Mossoul rend cependant difficile l'acheminement de l'aide aux personnes en détresse.

 

Accompagnement humanitaire de la libération de Mossoul

Contribution pour un avenir meilleur : biens humanitaires pour le camp de réfugiés de Shirkat © Rebuild and Relief International Agrandir l'image (© Rebuild and Relief International ) Plus de 220 000 personnes ont déjà fui devant les combats dans les régions et villes proches de Mossoul. Une grande partie des réfugiés ont été hébergés dans des camps d'accueil. Une assistance humanitaire a pu être fournie à presque 400 000 autres personnes qui se trouvent à Mossoul même. Un million de personnes sont cependant coupées actuellement des secours en raison du contexte de sécurité dans la région. Compte tenu de cette situation, les besoins en aide humanitaire sont importants. Aussi, les Nations Unies ont déjà lancé en juillet dernier un appel pour préparer les secours nécessaires lors de la libération de Mossoul. Les donateurs internationaux ont répondu en faisant des promesses de dons couvrant 97 pour cent des besoins. L'engagement important de l'Allemagne a également contribué au succès de cet appel.

 

L’Allemagne parmi les premiers contributeurs

Le rétablissement de l'accès à l'eau potable améliore les conditions sanitaires et contribue à empêcher les maladies dues au manque d'hygiène © Rebuild and Relief International Agrandir l'image (© Rebuild and Relief International ) Depuis 2014, l'Allemagne qui a consacré plus de 273 millions d'euros à des projets d'aide humanitaire, dont plus de 119 millions pour la seule année 2016, compte parmi les premiers contributeurs de l'aide aux personnes déplacées et réfugiées en Iraq. Étant donné que la situation d'urgence persiste au centre et dans le nord-ouest du pays, le gouvernement fédéral poursuivra son engagement en 2017. Le ministère fédéral des Affaires étrangères coopère avec un grand nombre de partenaires, notamment les agences humanitaires des Nations Unies, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ainsi que des organisations non gouvernementales allemandes. Il est particulièrement urgent de consolider les abris temporaires des déplacés internes, d'apporter des soins et d'assurer l'approvisionnement en eau potable et l'assainissement des eaux usées.

 

Priorité à l'eau potable et au déminage

Découverte et neutralisation de 1,5 tonne d'explosifs cachés en partie sous une route à la périphérie de Bashira © Mines Advisory Group Agrandir l'image (© Mines Advisory Group ) L'organisation humanitaire Rebuild and Relief International (RRI), qui se charge de la construction de 30 nouveaux puits d'eau potable dans la province d'al-Anbar, est ici un partenaire majeur. La mauvaise qualité de l'eau disponible jusque-là est à l'origine de maladies et d'épidémies et peut surtout mettre en danger la vie des nourrissons et enfants en bas âge. Les puits de l'organisation RRI vont permettre d'améliorer nettement la qualité de l'eau potable et de remédier à l'extrême pénurie d'eau qui sévit dans la région.

L'autre priorité de l'aide humanitaire dans cette région consiste à éliminer les munitions explosives, mesure appelée également déminage humanitaire. Avec le soutien financier du ministère fédéral des Affaires étrangères, le Mines Advisory Group (MAG) assure l'enlèvement des mines antipersonnelles dans le nord de l'Iraq. Depuis la mise en œuvre du projet en mars 2016, plus de 2 000 mines et restes explosifs ont été découverts et neutralisés. Pour ce faire, des chiens détecteurs de mines ont été également employés. Grâce à ces mesures de déminage, une surface de plus de 1 100 km2 a pu redevenir habitable pour la population. En coopération avec les enseignants et d'autres multiplicateurs locaux, le MAG informe également la population de la région sur le danger que représentent les mines.

 

Lire aussi (en allemand) :

Aide humanitaire allemande

Déminage humanitaire/enlèvement des engins non explosés

Informations sur l’Iraq

 

Situation au 10 mars 2017

© Ministère fédéral des Affaires étrangères