Réunion des ministres des Affaires étrangères du G20 à Bonn

16 févr. 2017

Les ministres des Affaires étrangères des pays du G20 se réunissent à Bonn les 16 et 17 février dans le cadre de la présidence allemande du G20. Parmi les sujets prioritaires de cette réunion figurent le programme de développement durable à l’horizon 2030, la prévention des crises et la politique de paix ainsi que la coopération avec l’Afrique.

 

Une première pour le nouveau ministre fédéral des Affaires étrangères : le G20 se réunit sous présidence allemande

Vingt ministres des Affaires étrangères se rendront à Bonn les 16 et 17 février, tout comme des représentants de plusieurs organisations internationales. « La politique internationale fait escale en Allemagne ces jours-ci », a déclaré le ministre fédéral des Affaires étrangères Sigmar Gabriel pour qui cet événement est une première depuis qu’il a pris ses nouvelles fonctions. De nombreux participants se rendront ensuite à Munich où se déroulera comme chaque année la conférence sur la sécurité.

« Former l’ordre mondial – la politique étrangère au-delà de la gestion des crises », voilà la devise de la réunion de Bonn. Étant donné que la politique internationale a surtout été marquée par les crises et les conflits aigus récemment, il s’agit maintenant d’aborder dans un cadre informel des objectifs à long terme et le rôle de la diplomatie face aux défis fondamentaux à travers le monde. « La politique étrangère ne saurait se limiter à la pure gestion des crises, elle doit aller bien plus loin », a souligné M. Gabriel en amont de la réunion.

 

Coopération au sein du G20

Les ministres des Affaires étrangères du G20 se réunissent à Bonn © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) Aucun pays n’est en mesure de s’attaquer seul aux grands problèmes internationaux de notre époque, a poursuivi le ministre. En effet, ce n’est pas en s’isolant que l’on peut lutter contre le terrorisme, la pénurie d’eau, le changement climatique, les phénomènes d’exode et d’expulsion ou encore les crises humanitaires, mais en coopérant et en élaborant des stratégies communes. Voilà donc toute l’importance de cette réunion : ensemble, les pays du G20 représentent près des deux tiers de la population mondiale, plus des quatre cinquièmes du PIB mondial et les trois quarts du commerce mondial. Notre groupe des vingt premiers pays du monde a une responsabilité particulière ; il faut que nous nous intéressions ensemble aux causes fondamentales des conflits et aux possibilités de les prévenir et de les résoudre de manière pacifique, a déclaré M. Gabriel.

 

Priorités : le programme de développement durable à l’horizon 2030, la paix et la coopération avec l’Afrique

C’est la raison pour laquelle la mise en œuvre du programme de développement durable à l’horizon 2030 et des objectifs de développement durable des Nations Unies est au cœur de cette réunion. Adopté par tous les États membres lors d’un sommet des Nations Unies en septembre 2015, le programme de développement durable à l’horizon 2030 a été élaboré avec la participation considérable de la société civile. Il prévoit d’atteindre dix-sept objectifs pour plus de durabilité dans les domaines des affaires sociales, de l’environnement et de l’économie. Les pays du G20 ont l’intention de devenir un acteur clé dans la réalisation de ce projet à vocation internationale.

Le maintien durable de la paix dans le monde d’aujourd’hui sera un autre grand axe de cette réunion, l’accent étant mis sur la prévention et sur une politique étrangère prévoyante.

Enfin, il sera également question de la coopération avec l’Afrique. En présence d’un représentant de l’Union africaine, les discussions porteront sur le cadre nécessaire pour lutter contre la pauvreté, renforcer les institutions étatiques et mieux tirer parti du potentiel de nombre de pays africains.

 

Formons un monde interconnecté

Cette réunion des ministres des Affaires étrangères s’inscrit dans la présidence allemande du groupe du G20, dont le point d’orgue sera la réunion des chefs d’État et de gouvernement des États membres les 7 et 8 juillet à Hambourg. 

La présidence allemande est placée sous le thème « Formons un monde interconnecté » et a trois grands axes : « assurer la stabilité », « améliorer les chances pour l’avenir » et « assumer sa responsabilité ».

Situation au 15 février 2017

© Ministère fédéral des Affaires étrangères

Réunion des ministres des Affaires étrangères du G20 à Bonn

Le logo du sommet du G20 représente un nœud plat, symbole d’un lien solide et élastique © Ministère fédéral des Affaires étrangères