Sigmar Gabriel au Conseil des affaires étrangères de l’UE à Bruxelles

7 mars 2017

Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a rencontré ce lundi (6 mars) ses homologues européens lors de la réunion, à Bruxelles, du Conseil des affaires étrangères. Pour commencer, ils se sont réunis avec les ministres européens de la Défense pour aborder des sujets de sécurité et de défense. Les consultations ont ensuite porté, entre autres, sur la situation actuelle dans les Balkans occidentaux, les relations entre l’Union européenne et l’Égypte et la question de la migration.

 

Réunion conjointe des ministres de la Défense et des Affaires étrangères

M. Gabriel lors d’un point de presse à Bruxelles © photothek Agrandir l'image (© photothek) En ouverture du Conseil, les ministres européens des Affaires étrangères et de la Défense ont abordé des dossiers de sécurité et de défense dans le cadre d’une réunion conjointe. Ils ont notamment examiné les possibilités d’encourager une politique de sécurité commune qui tienne compte des besoins de tous les partenaires européens, tout en renforçant l’Europe en tant qu’acteur international.

La semaine dernière seulement, M. Gabriel et son homologue français Jean-Marc Ayrault avaient plaidé ensemble, « face à l’aggravation des menaces externes et internes », pour un renforcement du rôle de l’Europe en tant qu’acteur diplomatique et pour une politique européenne commune en matière de défense.

 

L’Allemagne veut renforcer l’Union européenne, notamment sa politique de sécurité et de défense

Au sortir de la réunion conjointe des ministres de la Défense et des Affaires étrangères, M. Gabriel a déclaré : « Je crois que nous avons franchi un premier grand pas vers une politique de sécurité et de défense commune en Europe. » L’Allemagne entend soutenir et faire progresser le renforcement de l’Europe, notamment dans les domaines de la diplomatie et de la politique de sécurité et de défense.

 

Consultations avec le chef de la diplomatie égyptienne

MM. Gabriel et Ayrault en compagnie de la ministre fédérale de la Défense, Ursula von der Leyen © photothek Agrandir l'image (© photothek) Les discussions ont ensuite porté sur les relations entre l’UE et l’Égypte, en présence du ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Shoukry. Ensemble, M. Shoukry et ses homologues européens ont évoqué les développements politiques et les réformes économiques en Égypte ainsi que le rôle du pays dans un contexte régional.

 

Focus sur les Balkans occidentaux

L’évolution de la situation dans les Balkans occidentaux a également été abordée, région où les tensions se sont effectivement multipliées ces derniers temps, menaçant ainsi d’anéantir les progrès obtenus depuis quelques années. À ce sujet, la haute représentante de l’Union Federica Mogherini a présenté à ses homologues les résultats des entretiens approfondis menés la semaine dernière avec des représentants des pays des Balkans occidentaux.

Compte tenu de la situation tendue dans l’ex-République yougoslave de Macédoine, M. Gabriel s’est également entretenu par téléphone avec son homologue macédonien, en soulignant son attente d'une solution démocratique.

 

Autres sujets abordés : la migration et le processus de paix au Proche-Orient

La salle de réunion du Conseil des affaires étrangères de l’UE © photothek Agrandir l'image (© photothek) Les ministres européens des Affaires étrangères se sont également penchés sur la migration et notamment sur les possiblités d'accroître l’engagement des pays partenaires tout au long des routes migratoires. Enfin, M. Gabriel et ses homologues ont aussi évoqué l’état actuel du processus de paix au Proche-Orient.

 

Situation au 6 mars 2017

© Ministère fédéral des Affaires étrangères