Réunion à Versailles : quelles perspectives pour l’UE ?

6 mars 2017

La chancelière Angela Merkel rencontre ce lundi le président François Hollande et les Premiers ministres italien et espagnol, Paolo Gentiloni et Mariano Rajoy, au château de Versailles. Ils doivent évoquer les préparatifs de la célébration du 60e anniversaire des traités de Rome, qui aura lieu le 25 mars prochain, et poursuivre la réflexion sur l’avenir de la construction européenne.


  • Il y a 60 ans, la naissance de l’Europe communautaire


    Logo de la commémoration du 60e anniversaire des traités de Rome © Union européenne Agrandir l'image (© Union européenne) Les traités de Rome, signés le 25 mars 1957, ont institué la Communauté européenne de l’énergie atomique (Euratom) et la Communauté économique européenne (CEE). Il s’agit de l’acte fondateur de la construction européenne. Les bases de la coopération avaient été posées six ans plus tôt avec la création de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) par la France, l’Allemagne, l’Italie et les pays du Benelux. La Communauté européenne et la CECA ont donné naissance à l’Union européenne (UE) le 1er novembre 1993, lors de l’entrée en vigueur du traité de Maastricht.


Le château de Versailles, où se déroule ce lundi un sommet à quatre © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) Cette réflexion sur l’avenir de l’Europe a été lancée à la suite du référendum sur le « Brexit » en Grande-Bretagne. En septembre dernier, les 27 autres membres de l’UE ont décidé, lors d’un sommet informel à Bratislava, de profiter du 60e anniversaire des traités de Rome pour fixer des orientations pour l’avenir de la construction européenne.

Le gouvernement allemand souhaite que les 27 adoptent une déclaration qui ouvre des perspectives pour les années à venir sur la base des valeurs communes de l’Europe, tout en répondant à l’évolution des défis à l’échelle mondiale.

La chancelière Angela Merkel et le président François Hollande © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) « Comme nous l’avions fait lors du 50e anniversaire des traités de Rome [à Berlin en 2007, ndlr], nous allons réaffirmer nos valeurs fondamentales et faire ressortir ce qui a été réalisé sur la base de celles-ci », a déclaré Angela Merkel début février.

Selon la chancelière, il s’agit de décider quel chemin prendre pour poursuivre la construction européenne, de décider « de quelle manière nous voulons nous présenter, comment nous considérons notre rôle dans le monde, c’est-à-dire quelle contribution nous voulons apporter à la mondialisation, à quelles alliances nous voulons appartenir, quelle est notre conception de la coopération multilatérale ».

Les préparatifs du 60e anniversaire des traités de Rome sera également à l’ordre du jour du Conseil européen, les 9 et 10 mars prochains.

A.L.

 

Plus d’informations :

Office de presse et d'information du gouvernement fédéral (en allemand)

© CIDAL

Préparatifs de la célébration du 60e anniversaire des traités de Rome

La célébration du 60e anniversaire des traités de Rome fournira l’occasion de donner des orientations à l’UE pour l’avenir © picture alliance/dpa