Berlin réclame la libération du journaliste allemand incarcéré en Turquie

2 mars 2017

Berlin demande la libération du correspondant du quotidien allemand „Die Welt“, incarcéré depuis lundi en Turquie © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) Berlin réclame la libération rapide de Deniz Yücel, correspondant du quotidien allemand Die Welt actuellement incarcéré en Turquie.

Cette incarcération pèse sur les relations germano-turques, et « nous ne voulons pas de ce poids », a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert.

Les restrictions à la liberté de la presse, sources d’irritations entre Berlin et Ankara © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) La restriction des libertés démocratiques en Turquie a déjà causé des irritations à plusieurs reprises entre l’Allemagne et la Turquie ces derniers mois.

Le journaliste germano-turc a été placé en détention préventive lundi dernier par un juge d’Istanbul. Il avait déjà passé treize jours en garde à vue après s’être présenté spontanément à la justice turque.

 

Berlin dénonce les restrictions à la démocratie

Aux yeux de la chancelière Angela Merkel, cette mise en détention est incompréhensible. Deniz Yücel est journaliste, et il n’a fait qu’exercer son métier en Turquie, a dit M. Seibert. Ankara « s’est engagé à respecter la liberté de la presse, et maintenant il le poursuit, lui et d’autres journalistes ».

Le journaliste germano-turc, Deniz Yücel  © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) Berlin tente d’aider Deniz Yücel « par toutes les voies diplomatiques ».

Le gouvernement allemand a également mentionné l’arrestation d’autres ressortissants allemands, incarcérés pour des motifs le plus souvent obscurs. Il réclame qu’ils soient traités de manière équitable, selon les principes de l’État de droit et que leurs dossiers soient clarifiés rapidement. « Il n’est pas possible que des gens disparaissent comme cela dans les prisons », s’est indigné M. Seibert.

A.L.

 

Plus d’informations :

Office de presse et d'information du gouvernement fédéral (en allemand)

© CIDAL