L’économie allemande a terminé 2016 en beauté

15 févr. 2017

La croissance allemande a accéléré en fin d’année © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) Après un ralentissement au cours de l’été, l’économie allemande a retrouvé tout son tonus à la fin de l’année 2016. Selon l’Office fédéral des statistiques (destatis), elle a enregistré une croissance de 0,4 % au quatrième trimestre. Sur l’ensemble de l’année 2016, elle affiche, selon les statisticiens, une croissance « solide et continue » de 1,9 %, le taux le plus élevé depuis cinq ans.

Marché de l’emploi dynamique, hausse des salaires, faible inflation et faible rendement de l’épargne se conjuguent pour doper la consommation en Allemagne © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) Cet élan de fin d’année s’explique par la dynamique intérieure. La consommation des ménages, dopée par la médiocrité du rendement de l’épargne et par la faiblesse de l’inflation, a été vigoureuse. Les dépenses de l'État ont augmenté, notamment pour héberger et intégrer les réfugiés. Et les entreprises ont relancé leurs investissements. Le secteur de la construction, en particulier, a connu une période de forte croissance.

 

Dynamique intérieure

La croissance trimestrielle en Allemagne (2015-2016) © CIDAL/ A. Lefebvre Agrandir l'image (© CIDAL/ A. Lefebvre) Cette dynamique intérieure a pu s’appuyer sur un marché du travail en pleine santé. En 2016, le taux de chômage (6,1 %) a reflué à son plus bas niveau depuis 25 ans. Le nombre d’actifs a atteint, selon destatis, le chiffre record de 43,7 millions (+267 000 actifs occupés en un an). Et les emplois créés ne sont pas des emplois précaires, mais pour la plupart des emplois stables, soumis aux charges sociales.

Dans un contexte également marqué par une faible hausse des prix, les salaires réels ont augmenté en 2016 de 1,8 % en moyenne, selon les derniers chiffres provisoires publiés par destatis. C’est la hausse la plus forte depuis la création de cette série statistique en 2008.


A.L.

 

Plus d’informations : 

Office fédéral des statistiques (destatis, en allemand) :

La croissance allemande au 4e trimestre de 2016

Évolution des salaires réels

© CIDAL