Frank-Walter Steinmeier élu Président fédéral

13 févr. 2017

Frank-Walter Steinmeier sera le douzième Président de la République fédérale d’Allemagne. L’ancien ministre fédéral des Affaires étrangères âgé de 61 ans a obtenu la majorité absolue dès le premier tour de scrutin : il a été élu par 931 voix sur 1 260 délégués.

L’Assemblée fédérale convoquée par le président du Bundestag, Norbert Lammert, a désigné Frank-Walter Steinmeier pour succéder à Joachim Gauck. Le nouveau Président fédéral prendra officiellement ses fonctions le 19 mars.

Frank-Walter Steinmeier a été élu douzième président de la République fédérale d’Allemagne © Bundesregierung/Kugler Agrandir l'image (© Bundesregierung/Kugler) Tout de suite après l’annonce du résultat de l’élection, M. Steinmeier a déclaré que cette nomination le réjouissait et qu’il gardait « un profond respect pour ces fonctions ». Il a remercié son prédécesseur Joachim Gauck, disant que c’était « un Président fédéral qui a fait du bien à ce poste et à son pays, un Président qui prône la liberté et qui incarne de tout son être le bonheur d’être libre ».

 

L’Allemagne, ancre de l’espoir

Dans les périodes tourmentées, lorsque le monde semble devenir fou, il importe de cimenter la société, a poursuivi M. Steinmeier. Il a dit trouver « merveilleux que ce pays soit devenu aux yeux de beaucoup, dans le monde entier, une ancre de l’espoir ». L’Allemagne donne du courage aux autres, pas parce que tout y est parfait « mais parce nous avons montré que cela peut aller mieux ».

M. Steinmeier a été clair : « Nous devons exiger de nous-mêmes ce que nous attendons des autres, à savoir distinguer entre réalité et mensonge. » Il importe de ne pas nier la réalité mais de chercher à l’améliorer.

Sigmar Gabriel avec son prédécesseur au ministère fédéral des Affaires étrangères lors de la passation des pouvoirs © Thomas Köhler / photothek.net Agrandir l'image (© Thomas Köhler / photothek.net ) M. Steinmeier a lancé un appel à préserver courageusement la liberté et la démocratie dans une Europe unie : « Ce fondement, nous voulons et nous devons le défendre : il n’est pas invulnérable, il est même fort, j’en suis fermement convaincu. »

 

Selon Angela Merkel, c’est « un bon jour pour la République fédérale d’Allemagne »

La chancelière fédérale s’est réjouie de voir l’ancien chef de la diplomatie allemande élu Président fédéral. « Je suis persuadée qu’il sera un excellent Président fédéral », a-t-elle déclaré à l’issue de l’élection qui s’est tenue dans le bâtiment du Reichstag à Berlin.

M. Steinmeier va occuper ce poste dans une période troublée, mais « je lui fais confiance, il saura parfaitement diriger notre pays dans cette situation difficile », a-t-elle affirmé.

 

Élection du 12e Président fédéral

Outre les 630 députés, les délégués comptaient de nombreuses personnalités telles que le sélectionneur allemand Joachim Löw, l’actrice Natalia Wörner, le comédien Hape Kerkeling, le chanteur populaire Roland Kaiser, l’artiste travestie Olivia Jones et l’actrice Iris Berben.

Cinq candidats étaient en lice : la CDU/CSU, le SPD, les Verts et le FDP avaient désigné comme candidat commun Frank-Walter Steinmeier, député du SPD et ex-ministre fédéral des Affaires étrangères.

Outre M. Steinmeier se présentaient le politologue Christoph Butterwegge (Die Linke) et le vice-président de l’Alliance pour l’Allemagne (AfD), Albrecht Glaser. Alexander Hold, juge et personnalité télévisuelle, représentait les Électeurs libres du Landtag de Bavière et Engelbert Sonneborn, père de l’eurodéputé et humoriste Martin Sonneborn, le parti pirate.

Christoph Butterwegge a remporté 128 voix, Albrecht Glaser, 42 voix. 25 délégués ont voté pour Alexander Hold, et 10, pour Engelbert Sonneborn. 103 se sont abstenus.

 

Élection du Président fédéral

C’est l’Assemblée fédérale qui décide qui sera le nouveau Président fédéral ou la nouvelle Présidente fédérale. L’Assemblée fédérale se compose des membres du Bundestag et d’un nombre égal de membres élus par les représentations du peuple dans les Länder (Landtage ou sénats). Étant donné qu’il y a actuellement 630 députés au Bundestag, l’Assemblée fédérale comptait donc 630 membres des Länder en plus. Avec 1 260 délégués, c’était la troisième plus grande Assemblée fédérale à ce jour.

 

Dimanche 12 février 2017

© bundesregierung.de

Allocution prononcée par le Président du Bundestag allemand

Norbert Lammert, président du Bundestag allemand © picture alliance / Bernd von Jut

Allocution prononcée par le professeur Norbert Lammert, Président du Bundestag allemand, lors de l’ouverture de la 16e Assemblée fédérale le 12 février 2017 au Reichstag, à Berlin.