Ukraine : Berlin appelle à un cessez-le-feu durable

7 févr. 2017

Le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert, s’est félicité que les combats aient diminué pendant le week-end dans l’est de l’Ukraine. À Avdiivka, où près de 20 000 vivaient par moins 15°C sans eau, ni électricité la semaine dernière, les lignes électriques ont pu être réparées. Berlin a renouvelé son appel à un cessez-le-feu durable, y compris pour remettre en état les infrastructures.

 

Angela Merkel appelle Vladimir Poutine à agir auprès des séparatistes

Steffen Seibert, porte-parole du gouvernement allemand © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) La chancelière Angela Merkel s’est entretenue de la situation mardi avec le président russe, Vladimir Poutine. Ils ont exprimé l’espoir « de voir bientôt cesser complètement et durablement les opérations de combat », a rapporté M. Seibert.

La chancelière a « appelé le président russe à agir en ce sens auprès des séparatistes ».

Enterrement dans la ville d’Avdiivka, le 1er février, après la reprise des combats dans l’est de l’Ukraine © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) La veille, M. Seibert avait souligné que ces « séparatistes massivement soutenus par la Russie jusqu’à aujourd’hui port[aient] la principale responsabilité du conflit qui se déroule dans l’est de l’Ukraine, une région qui continue de faire partie intégrante du territoire ukrainien. »

 

Rôle important des observateurs de l’OSCE

Les observateurs de l’OSCE ont un rôle important à jouer dans l’est de l’Ukraine © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) Le porte-parole du gouvernement allemand a, par ailleurs, remercié les observateurs de l’OSCE. « Ils sont mobilisés 24 heures sur 24 et ils ont fortement contribué à ce que des trêves locales puissent être négociées et respectées », a-t-il dit. « Ils doivent continuer à se voir garantir un accès sûr et sans entraves aux zones de combat ».

Les observateurs de l’OSCE ont comptabilisé le week-end dernier 8 600 violations du cessez-le-feu, contre plus de 11 500 en deux jours la semaine dernière. Le conflit se concentre sur les villes de Avdiivka, située sur le territoire contrôlé par l’armée ukrainienne, et Yassinouvata, contrôlée par les séparatistes. Il a déjà fait de nombreuses victimes.

A.L.

 

Plus d’informations :

Office de presse et d'information du gouvernement fédéral (en allemand)

© CIDAL