Conseil des affaires étrangères de l’UE : Sigmar Gabriel à Bruxelles

7 févr. 2017

Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a rencontré ce lundi (6 février) ses homologues européens lors de la réunion, à Bruxelles, du Conseil des affaires étrangères. La situation en Ukraine a été l’une des questions majeures abordées à cette occasion par les ministres des Affaires étrangères de l’UE. La Libye et les récents développements au Proche-Orient ont également été évoqués.

 

Escalade de la violence dans l’Est de l’Ukraine

M. Gabriel et son homologue francais M. Ayrault au Conseil des affaires étrangères de l’UE © photothek Agrandir l'image (© photothek ) Face à l’évolution récente de la situation dans l’Est de l’Ukraine, le chef de la diplomatie allemande a indiqué lundi matin à Bruxelles, avant le début du Conseil des Affaires étrangères : « La perspective d’une violation de plus en plus large du cessez‑le‑feu nous inquiète grandement. » La situation s’est une nouvelle fois aggravée la semaine dernière : on déplore des combats d’un niveau de violence et d’intensité que cette région n’avait plus connu depuis longtemps.

Au cours de son voyage aux États‑Unis entrepris la semaine passée, le ministre allemand des Affaires étrangères avait aussi évoqué ce sujet avec ses interlocuteurs américains. M. Gabriel a en outre rencontré le président ukrainien, M. Porochenko, à Berlin.

 

Un rôle important pour l’UE en Ukraine

L’Union européenne a un rôle important à jouer dans le conflit que connaît l’Est du pays, mais aussi dans l’évolution politique interne de l’Ukraine. Elle constitue le principal partenaire du pays pour mettre en œuvre les réformes et moderniser l’administration. La réalisation du programme des réformes a d’ailleurs été à l’ordre du jour des ministres européens réunis à Bruxelles.

 

La Libye et le Proche-Orient, autres sujets d’actualité

© photothek Agrandir l'image (© photothek ) L’Ukraine n’a pas été le seul sujet traité par les ministres de l’Union européenne : M. Gabriel et ses homologues ont débattu des relations entre l’UE et l’Egypte mais aussi de l’état actuel du processus de paix au Proche-Orient, deux dossiers majeurs pour l’Europe.

 

Rencontres avec la Haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et le vice-président de la Commission européenne

Avant le Conseil des affaires étrangères, le ministre fédéral des Affaires étrangères a rencontré Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne, afin d’évoquer l’avenir de l’Europe. Il s’est aussi entretenu avec la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, avec qui il a abordé en particulier les évolutions en Ukraine et en Libye.


Situation au 6 février 2017

© Ministère fédéral des Affaires étrangères