Réussir la transition démographique

2 févr. 2017

La population s'est développée de façon bien plus stable que l’on ne le prévoyait il y a quelques années seulement © Ebba Dangschat Agrandir l'image (© Ebba Dangschat) La transition démographique et ses enjeux sont devenus en Allemagne un thème central. Avec sa stratégie démographique, le gouvernement fédéral a lancé des changements importants. Il a présenté aujourd'hui un bilan de sa politique démographique.

L'analyse du gouvernement fédéral se fonde sur une estimation actuelle de l'évolution démographique en Allemagne. Celle-ci prévoit qu'en raison de l'immigration et de la stabilisation du taux de natalité, la population dans son ensemble de même que la population active pourraient évoluer de façon bien plus stable que l’on ne le prévoyait il y quelques années seulement. Cela ne contribuera que légèrement cependant à freiner le vieillissement de la population. Les enjeux démographiques qui y sont liés restent donc inchangés.

 

De grandes tendances observées

Le bilan démographique définit dans treize domaines politiques des tendances essentielles du point de vue démographique, notamment une vie autonome des personnes âgées © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) Le bilan démographique définit dans treize domaines politiques des tendances essentielles du point de vue démographique, et expose les mesures prises par le gouvernement fédéral. Ces domaines comprennent l'éducation, l'intégration, la conciliation de la famille et du travail, la fourniture d’une main-d’œuvre qualifiée, la santé et les soins, une vie autonome des personnes âgées, la promotion des régions structurellement faibles et la garantie de finances saines.

En tant que thématique transversale, la démographie touche à de nombreux domaines politiques. Les mesures doivent donc être fondées tant du point de vue démographique que sous différents aspects techniques.

Le bilan s'inscrit dans la continuité de la stratégie démographique du gouvernement fédéral. Cette stratégie a été adoptée en 2012 et développée en 2015. Elle a pour objectif de renforcer le potentiel de croissance économique, de promouvoir la cohésion sociale, de favoriser l’égalité des conditions de vie en ville et à la campagne et, pour finir, de garantir des finances saines assurant la capacité d'action de l'État et des systèmes de protection sociale fiables.

 

De meilleurs diplômes et plus de travailleurs actifs

La politique éducative a acquis une plus grande importance et représente un domaine politique dans lequel les dépenses vont croissant. La tendance est à des diplômes de formation plus élevés.

Les conditions générales ont ainsi été améliorées de façon à mieux concilier la famille et la profession, et à pouvoir réaliser le désir d'enfants © picture alliance / Susann Prauts Agrandir l'image (© picture alliance / Susann Prauts) Les infrastructures d'encadrement ont été développées et d'autres mesures ont été mises en œuvre dans la politique familiale. Les conditions générales ont ainsi été améliorées de façon à mieux concilier la famille et la profession, et à pouvoir réaliser le désir d'enfants.

L'image des « années gagnées » caractérise de plus en plus la vieillesse. La perspective d'un allongement de la vie professionnelle et l'aménagement des systèmes de protection sociale font leur entrée dans le monde du travail.

Ces deux derniers points sont, outre une bonne situation économique et l'apport de main-d'œuvre qualifiée, une raison qui contribue à la croissance du taux d’emploi.

 

Les défis ne seront pas moindres à l'avenir

Les enjeux de la transition démographique ne sont pas seulement réels aujourd'hui, ils prendront encore plus d'importance à l'avenir. Lorsque la génération du baby‑boom partira à la retraite à partir du milieu des années 2020, cela se ressentira encore plus fort dans le monde du travail et la vie de tous les habitants en Allemagne.

Réussir la transition démographique n’est possible que si tous les niveaux de l’État, le monde économique, les partenaires et acteurs sociaux, y compris les citoyennes et citoyens, coopèrent. C'est pourquoi le gouvernement fédéral poursuivra et renforcera sa coopération avec les autres acteurs sociaux et coordonnera davantage les activités des différents ministères.

Pour atteindre les objectifs de la politique démographique, le gouvernement fédéral a adopté une approche intersectorielle : avec sa stratégie démographique, d’une part il renforce la coopération des ministères fédéraux. De l'autre, il mène depuis 2012 un processus de dialogue dans dix groupes de travail avec des représentantes et représentants de tous les niveaux des pouvoirs publics, le monde économique, les partenaires sociaux, le secteur associatif, les milieux scientifiques et la société civile (les « partenaires de réussite »).

Le gouvernement fédéral a prévu d'échanger avec ces partenaires sur les progrès de la politique démographiqu
e lors du 3e sommet démographique qui se tiendra le 16 mars 2017.

 

Situation au 1er février 2017

© Bundesregierung.de