Les législatives allemandes auront lieu le 24 septembre

19 janv. 2017

Les élections législatives devraient se dérouler le 24 septembre prochain en Allemagne © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) Le 24 septembre 2017 : telle devrait être la date des prochaines élections législatives en Allemagne. C’est en tout cas la date proposée par le gouvernement allemand au président fédéral, qui décide en dernier ressort.

Un bulletin de vote allemand : chaque électeur a deux voix. Pour voter, il coche les cases de son choix, met son bulletin dans l’enveloppe, puis jette cette dernière dans l’urne © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) Le choix du gouvernement tient compte des préférences émises par les länder et les groupes parlementaires, ainsi que de la date des vacances scolaires. Il est cependant rigoureusement encadré par la Loi fondamentale.

Celle-ci impose dans son article 39 que les élections se tiennent au plus tôt 46 mois, et au plus tard 48 mois après le début de la législature en cours. La séance constituante de l’actuel Bundestag ayant eu lieu le 22 octobre 2013, les prochaines élections doivent se tenir entre le 23 août et le 22 octobre 2017.

 

Système électoral

En Allemagne, le chef du gouvernement (chancelier) n’est pas élu directement par le peuple. Il l’est, après les élections, par les députés du Bundestag © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) Le système électoral allemand combine le suffrage majoritaire et le suffrage proportionnel. Il donne à chaque votant deux voix. La première sert à élire le candidat de la circonscription électorale. La moitié des députés sont ainsi élus au suffrage universel direct et uninominal à un tour. Mais c’est la deuxième voix qui détermine le rapport de forces entre les partis au Bundestag. Les électeurs votent en faveur d’une liste de candidats présentée dans chaque Land. Ce sont les partis qui nomment les candidats à l’échelon de chaque Land, par un scrutin secret et selon un ordre déterminé.

Enfin, le futur chef du gouvernement (chancelier/-ère) n’est pas directement désigné par les électeurs allemands. Il est élu par les nouveaux députés lors de la séance constitutive du Bundestag.

A.L.

© CIDAL