La Journée franco‑allemande 2016 : rencontre avec des élèves berlinois

26 janv. 2016

Les élèves de Friedrichshain et Neukölln avec les deux secrétaires généraux pour la coopération franco-allemande © Ministère fédéral des Affaires étrangéres (AA) Agrandir l'image (© Ministère fédéral des Affaires étrangéres (AA)) Le secrétaire général pour la coopération franco‑allemande et ministre adjoint chargé des affaires européennes, Michael Roth, a reçu le 22 janvier son homologue français, Harlem Désir, à l’occasion de la Journée franco-allemande.

Dans la matinée, MM. Roth et Désir se sont entretenus avec des élèves du lycée Heinrich Hertz à Berlin-Friedrichshain et de la Gesamtschule Rütli-Campus à Berlin-Neukölln. Les discussions ont porté notamment sur les attentes que les jeunes placent dans la politique européenne.

 

Pleins feux sur la jeunesse et l’Europe

Ensuite, Michael Roth et Harlem Désir se sont entretenus avec des représentants de groupes de réflexion allemands et français. Il a été convenu de renforcer encore davantage les liens de travail qui existent entre ces groupes. Les participants ont pour but déclaré de travailler ensemble sur des propositions franco-allemandes afin de résoudre les questions urgentes auxquelles l’Europe est confrontée, comme la question des réfugiés et la lutte contre la menace terroriste et ses causes.

À l’occasion de la Journée franco-allemande 2016, M. Roth a fait la déclaration suivante :

  • L’Europe est confrontée aujourd’hui à un gigantesque défi. Et c’est seulement ensemble que nous pourrons le relever. Le tandem franco-allemand est donc plus que jamais nécessaire pour donner de nouvelles impulsions. C’est pourquoi les échanges entre experts sont tout aussi importants que le dialogue avec la société civile et en particulier avec les jeunes.

La veille, le ministre adjoint chargé des affaires européennes, Michael Roth, a inauguré avec l’ambassadeur de France, Philippe Étienne, et le secrétaire général de l’Office franco‑allemand pour la jeunesse, Markus Ingenlath, un tournoi de football entre jeunes Allemands et Français qui s’est déroulé au ministère fédéral des Affaires étrangères, une première placée sous le signe du fair-play et des relations franco‑allemandes.

 

La Journée franco‑allemande

Vive l’amitié franco-allemande : MM. Roth et Désir en discussion avec des élèves berlinois à l’occasion de la Journée franco-allemande © Ministère fédéral des Affaires étrangéres (AA) Agrandir l'image (© Ministère fédéral des Affaires étrangéres (AA)) La Journée franco‑allemande a été créée en 2003 à l’occasion de l’anniversaire de la signature du Traité de l’Élysée en 1963 qui jette les bases de la coopération franco‑allemande. Cette journée a pour objectif de présenter dans des établissements d’enseignement allemands et français les relations qui existent entre les deux pays, de promouvoir la langue du partenaire et de fournir des informations sur les programmes d’échanges ainsi que sur les possibilités d’étudier et de travailler en Allemagne et en France.

La Journée franco-allemande est l’occasion de s’intéresser tout particulièrement aux relations qui existent entre les deux pays. Ainsi, depuis 2006, une « journée découverte » est mise en place pour faire découvrir aux jeunes le monde de l’entreprise et de l’administration en Allemagne et en France. L’Office franco‑allemand pour la jeunesse (OFAJ) en assure l’organisation sous l’égide des deux ministères des Affaires étrangères.

 

Plus d’informations sur la Journée franco‑allemande :

Tournoi de football sous le signe de l’amitié franco‑allemande au ministère fédéral des Affaires étrangères

La coopération franco-allemande

Traité de l’Élysée

Déclaration commune à l’occasion du 40e anniversaire du Traité de l’Élysée (22 janvier 2003)

 

Situation au 22 janvier 2016

© Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)