Déclaration du ministère fédéral des Affaires étrangères au sujet de l'élection du nouveau président et du nouveau président de la Commission de l'Union africaine

1 févr. 2017

À l'occasion de l'élection du nouveau président de l'Union africaine, Alpha Condé, et du nouveau président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, une porte-parole du ministère fédéral des Affaires étrangères a fait le 30 janvier la déclaration suivante : 


  • « L'avenir du continent voisin du nôtre, l'Afrique, revêt la plus haute importance pour l'Europe. L'Allemagne attache donc un grand prix à la représentativité et à la capacité d'action de l'Union africaine. En tant que porte-parole de l'Afrique à l'échelle mondiale, l'Union africaine gagne en puissance grâce à l'adhésion de tous les États du continent.

    Lors de son 28e sommet à Addis-Abeba, l'Union africaine a renouvelé hier deux postes clés selon un système de rotation. Nous nous félicitons de cette élection et sommes prêts à coopérer étroitement avec les nouveaux élus.

    L'Union africaine doit jouer un rôle de plus en plus important dans l'intégration politique et économique croissante de l'Afrique. Dans le domaine de la paix et de la sécurité, l'Afrique assume des responsabilités, en particulier dans la prévention des conflits et la gestion des crises ainsi que dans l'établissement de l'architecture de paix et de sécurité africaine. L'Allemagne et l'Union européenne souhaitent coopérer dans un esprit de partenariat avec l'Union africaine et la soutiennent dans le renforcement de ses structures. »

© Ministère fédéral des Affaires étrangères