Les femmes intéressent le G20

21 avr. 2017

Quel est le point commun entre Angela Merkel, Christine Lagarde et Ivanka Trump ? La chancelière allemande, la directrice du Fonds monétaire international (FMI) et la fille (et conseillère) du président américain sont attendues mardi à Berlin pour le forum Women20 (W20). Leur objectif : ancrer la promotion des femmes au cœur des préoccupations du G20.

 

Angela Merkel, Christine Lagarde et Ivanka Trump côte à côte à Berlin

Angela Merkel et Ivanka Trump se retrouveront mardi à Berlin pour promouvoir l’entreprenariat au féminin © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) Les trois femmes se retrouveront autour d’une table ronde pour discuter de la position des femmes dans l’économie mondiale, et plus précisément des moyens d’encourager l’entreprenariat au féminin. Leur débat (« Inspiring women : Scaling up women’s entrepreneurship ») sera retransmis en direct sur le web. D’autres personnalités y participeront : la reine Maxima des Pays- Bas, la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, ou encore la start-upeuse kenyane Juliana Rotich.

 

Promouvoir les femmes, un thème d’avenir pour le G20

Angela Merkel et Christine Lagarde entendent promouvoir la participation des femmes à l’économie © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) La conférence W20 réunira à Berlin pendant deux jours entrepreneuses, chercheuses et représentantes de la société civile. Elle est organisée par le Conseil national des femmes allemandes (DF) et par la Fédération des entrepreneuses allemandes (VdU). Elle s’inscrit dans le cadre des travaux préparatoires du sommet du G20 prévu les 7 et 8 juillet à Hambourg.

Ses conclusions seront remises à Angela Merkel, en tant que présidente du G20. La chancelière les fera ensuite valoir auprès des dirigeants des 20 premières économies mondiales. L’une de ses ambitions est de créer au sein du G20 un groupe du travail sur le renforcement de la position des femmes dans l’économie.

Les femmes représentent la moitié de la population mondiale mais restent sous –représentées dans l’emploi, l’entreprise et les postes à responsabilités © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) Car il reste bien des progrès à faire ! Les femmes représentent la moitié de la population mondiale. Mais elles sont encore souvent cantonnées à des tâches ménagères, éducatives ou de soin non rémunérées et peu valorisées. Elles sont nettement moins nombreuses que les hommes à occuper un emploi, à exercer des responsabilités ou à diriger une entreprise. Et quand elles sautent le pas, elles ont plus de mal à accéder au capitaux et au crédit. Sans parler des barrières juridiques et culturelles que subissent encore nombre d’entre elles.

Dans ce contexte, le Conseil national des femmes allemandes et par la Fédération des entrepreneuses allemandes ont défini quatre grandes priorités à mettre à l’agenda du W20 : permettre aux femmes de participer au marché du travail, promouvoir l’entreprenariat féminin et l’accès aux capitaux, résorber le fossé numérique entre les hommes et les femmes et, enfin, inscrire la valorisation des femmes parmi les priorités du G20 pour l’avenir.

A.L.

 

Plus d’informations :

Forum W20 (en allemand et anglais) Office de presse et d'information du gouvernement fédéral (en allemand)

© CIDAL