2017, une année florissante pour l’économie allemande

11 janv. 2018

L’Allemagne a enregistré une croissance vigoureuse en 2017 © dpa Agrandir l'image (© dpa) L’économie allemande a enregistré en 2017 une croissance vigoureuse de 2,2 %, selon les premiers chiffres de l’Office fédéral des statistiques. C’est près d’un point de plus que la moyenne des dix dernières années (+ 1,3 %). L’Allemagne n’avait plus créé de richesses à ce rythme depuis six ans.

 

Consommation, investissements, succès du « Made in Germany »

La croissance allemande s’est accélérée en 2017 © Allemagne Diplomatie/ A. Lefebvre Agrandir l'image (© Allemagne Diplomatie/ A. Lefebvre) L’appétit de consommation des ménages a en bonne partie nourri cet essor. Se sentant préservés de la perte d’emploi grâce à un chômage historiquement faible, découragés d’épargner par des taux d’intérêt bas, les Allemands n’hésitent plus à ouvrir leur porte-monnaie. Avec un revenu disponible en hausse de 3,9 % (contre 2,9 % en 2016), leurs dépenses ont crû de 2 % (hors inflation). Celles de l’État ont augmenté de 1,4%.

Les entreprises, de leur côté, ont nettement accru leurs investissements. Construction (+ 2,6 %), équipements (+ 3,5 %), autres investissements (+ 3,5 %) dont la R&D (recherche et développement) : un élan s’observe partout. La formation brute de capital fixe a atteint 3 % hors inflation, un taux plus élevé que la moyenne.

Enfin, l’économie a profité de la reprise de l’économie mondiale. Le commerce extérieur a contribué à hauteur de 0,2 point à la croissance. Les exportations de biens et de services ont augmenté de 4,7 % hors inflation, les importations de 5,2 %.

La consommation des ménages a été l’an dernier l’un des moteurs de la croissance © dpa Agrandir l'image (© dpa) Tous les secteurs de l’économie ou presque ont contribué à la création de richesses. Les plus productifs ont été les services tels que l’information et la communication (+ 3,9 %), le secteur du commerce, des transports et de l’hôtellerie (+ 2,9 %), l’industrie manufacturière (+ 2,5 %) et la construction (+ 2,2 %).

 

Excédent record pour les caisses publiques

Cet élan de croissance a eu un impact direct sur la santé financière des caisses publiques. Pour la quatrième année consécutive, celles-ci ont engrangé plus de recettes que dépensé d’argent. L’excédent de l’État fédéral, des länder, des communes et des caisses sociales s’est élevé en 2017 à 38,4 milliards d’euros, du jamais vu depuis la Réunification.

A.L.

 

Plus d’informations :

Office fédéral des statistiques (en allemand)

© CIDAL