La facture et la musique d’orgue allemandes inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco

7 déc. 2017

Un facteurs d’orgue travaille sur l'orgue baroque du château de Ludwigsburg dans le Bade-Wurtemberg © dpa Agrandir l'image (© dpa) Le 7 décembre 2017, lors de sa session sur l’île de Jeju en Corée du Sud, le comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine immatériel de l’Unesco a décidé d’inscrire la facture et la musique d’orgue allemandes sur sa liste représentative. En Allemagne, 400 facteurs d’orgue employant quelque 2 800 personnes et 180 apprentis, de même que 3 500 organistes professionnels et des dizaines de milliers d’organistes amateurs font actuellement vivre cet art et cet artisanat. Le pays compte aujourd’hui près de 50 000 orgues.

L'orgue "nid d'hirondelle" de la cathedrale de Cologne © dpa Agrandir l'image (© dpa) À l’occasion de cette inscription, la ministre adjointe aux Affaires étrangères a déclaré : « La facture et la musique d’orgue ont toujours été animées par les échanges entre des passionnés aussi engagés que créatifs. Cette curiosité n’a jamais connu de frontières. Les orgues fabriqués en Allemagne s’exportent dans le monde entier, notamment au Japon, aux Philippines, au Brésil ou aux États-Unis. Les organistes formés en Allemagne sont également très demandés et appréciés à l’étranger. La multitude de compositions contemporaines de même que le développement constant de nouvelles techniques de fabrication montrent que la culture de la facture et de musique d’orgue reste extrêmement vivante et toujours en mouvement. »

Étudiants pendant un cours dans une école de facture d'orgue à Ludwigsburg © dpa Agrandir l'image (© dpa) L’orgue, sa facture et sa musique sont nés dans l’Égypte hellénistique il y a plus de 2 000 ans. Passé par Byzance avant d’arriver en Occident, cet élément du patrimoine n’a cessé d’évoluer de la Renaissance carolingienne à nos jours. Depuis le Moyen-Âge, la musique d’orgue fait aussi partie de la liturgie chrétienne et c’est principalement en Europe que les orgues sont fabriqués. Cet instrument a inspiré de nombreux compositeurs tels que Bach, Liszt ou Mendelssohn-Bartholdy en Allemagne.

L’Allemagne figure parmi les pays les plus importants pour l’évolution de la facture et de la musique d’orgue.

© Délégation permanente de la République fédérale d'Allemagne auprès de l'UNESCO