Quels seront les prochains sites inscrits au patrimoine mondial ?

7 juil. 2017

La cathédrale de Naumburg © dpa/pa Agrandir l'image (© dpa/pa) La décision est attendue avec impatience : les prochains biens à figurer sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco sont sur le point d’être désignés à Cracovie. Trois sites allemands ont une chance d’en faire partie.

Réuni du 2 au 12 juillet à Cracovie, en Pologne, le Comité du patrimoine mondial de l’Unesco, composé de représentants de tous les continents, examine actuellement les sites qui auront bientôt le privilège d’être inscrits sur la liste du patrimoine mondial. Les critères sont l’unicité, l’authenticité et la valeur universelle. Trente-cinq sites à travers le monde sont nominés, dont trois en Allemagne.

 

Les grottes et l’art de la période glaciaire dans le Jura souabe

Des figurines sculptées avec force détails il y a environ 40 000 ans ont été découvertes dans le Jura souabe. Il s’agit des plus anciennes œuvres figuratives de l’humanité. Ces trésors préhistoriques ainsi que les six grottes, près d’Ulm, qui les abritaient ont été nominés au patrimoine mondial. Dans ces lieux déjà habités à l’âge de pierre, les archéologues ont mis au jour plus de 50 figurines humaines et animales, dont un homme-lion désormais célèbre exposé au musée d’Ulm, ainsi que des flûtes en os et en ivoire.

 

La cathédrale de Naumburg

La margravine Uta von Ballenstedt © dpa/pa Agrandir l'image (© dpa/pa) La cathédrale de Naumburg tente sa chance pour la seconde fois au patrimoine culturel mondial. En 2015, en effet, le Comité de l’Unesco n’avait pas retenu sa candidature en raison de divergences sur la valeur régionale ou internationale de la cathédrale et de la région entourant la ville de Naumburg. La cathédrale compte parmi les plus importants édifices religieux du haut Moyen-Âge. Elle abrite des chefs d’œuvre de l’art roman et gothique, dont les célèbres douze statues des fondateurs et protecteurs des lieux. L’une d’elle représente la margravine Uta, réputée être la plus belle femme du Moyen-Âge. 

 

Les édifices du Bauhaus à Dessau et Bernau 

Installée à Weimar puis Dessau de 1919 à 1933, l’école du Bauhaus a révolutionné l’architecture et l’urbanisme. Les écoles d’art et les maisons de maîtres qui s’y trouvent ont déjà été classées au patrimoine culturel mondial en 1996. La demande complémentaire actuelle porte sur les maisons à pergolas de Dessau-Rosslau ainsi que l’ancienne école des syndicats de Bernau, près de Berlin. Hannes Meyer, qui a dirigé le Bauhaus de Dessau de 1928 à 1930, en est l’architecte.

 

41 sites du patrimoine culturel mondial en Allemagne

L’Unesco a adopté la Convention sur le patrimoine mondial en 1972 afin de protéger et préserver le patrimoine culturel et naturel de l’humanité. À ce jour, 193 États l’ont ratifiée. L’Allemagne abrite déjà pas moins de 41 sites classés au patrimoine mondial.

 

Plus d’informations :

Patrimoine culturel immatériel en Allemagne

L’Allemagne œuvre à la préservation des biens culturels dans le monde

© deutschland.de