Le Prix Franco-Allemand du Journalisme décerné à Paris

5 juil. 2017

Ils œuvrent à une meilleure connaissance du pays voisin et à une meilleure compréhension entre Français et Allemands au sein de l’Europe : les lauréats de l’édition 2017 du Prix France-Allemand du Journalisme ont été récompensés à Paris mardi 4 juillet.

Ambassadeur Nikolaus Meyer-Landrut et le lauréats de 2017 : (devant, d. g. à dr.) Vera Rudolph, Christian Frey, Marion Van Renterghem, Sabine Wachs (derrière, d. g. à dr.) Susanne Wittek, Côme Tessier, Sophie Serbini © Ambassade d'Allemagne/F. Brunet Agrandir l'image (© Ambassade d'Allemagne/F. Brunet) La cérémonie, qui s’est déroulée à la Maison de l’Unesco, a distingué

- Marion Van Renterghem (« Angela Merkel d’Est en Ouest », Le Monde) dans la catégorie Écrit,

- Vera Rudolph (« TAXI Europa », swr.de) dans la catégorie Multimédia,

- Christian Frey et Susanne Wittek (« Stille Retter – Sauvés par des justes », Arte/NDR) dans la catégorie Vidéo,

- Sabine Wachs (« SOS im Mittelmeer », Saarländischer Rundfunk) dans la catégorie Audio et

- Sophie Serbini et Côme Tessier (« C’est Jérôme », So Foot) dans la catégorie Jeunes talents, avec le soutien de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse.

 

Récompense pour l’association SOS MEDITERRANÉEE

Le Grand Prix Franco-Allemand des Médias a, par ailleurs, été remis à SOS MEDITERRANÉE. L’engagement humanitaire de cette association européenne de la société civile, exclusivement financé par des dons, a déjà permis de sauver plus de 13 000 personnes de la noyade en Méditerranée.

Créé en 1983 et doté de 30 000 euros au total, le Prix Franco-Allemand du Journalisme occupe aujourd’hui « une place particulière dans les liens étroits et multiples qui unissent la France et l’Allemagne », a souligné l’ambassadeur d’Allemagne en France, S.E. Nikolaus Meyer-Landrut.

L'ambassadeur Meyer-Landrut souhaite la bienvenue aux journalistes Michaela Wiegel (FAZ) et Jürgen König (Deutschlandradio) à l'hôtel de Beauharnais © Ambassade d'Allemagne/F. Brunet Agrandir l'image (© Ambassade d'Allemagne/F. Brunet) « Fruit de l’amitié franco-allemande, il est aujourd’hui le reflet d’une société civile européenne commune », a-t-il ajouté. Une réception était organisée à l’Hôtel de Beauharnais après la remise du Prix.

 

Hommages à Simone Veil

L'ambassadeur Nikolaus Meyer-Lanrut en conversation avec le professeur Alfred Grosser © Ambassade d'Allemagne/F. Brunet Agrandir l'image (© Ambassade d'Allemagne/F. Brunet) Lors de la cérémonie, qui s’est déroulée en présence de Daniel Janicot, Président de la Commission Nationale française de l’UNESCO, Thomas Kleist, Président du PFAJ et PDG de la Saarländischer Rundfunk et Delphine Ernotte-Cunci, PDG de France Télévisions, de nombreux hommages ont également été rendus à Simone Veil. Cette grande Française et grande Européenne, décédée le 30 juin dernier, avait reçu le Grand Pris Franco-Allemand des Médias en 2009.

A.L.

 

Plus d’informations :

Prix Franco-Allemand du Journalisme (en français et allemand)

© CIDAL