Éclectique et ouverte sur le monde : la Bundeskunsthalle a 25 ans

19 juin 2017

C’est un musée pas comme les autres. Pas de collection propre. Mais des expositions qui explorent tour à tour l’histoire, l’art, les sciences, la société, la culture. Bref, un paradis pour les curieux ! La Bundeskunsthalle de Bonn fêtait ce week-end ses 25 ans.

 

Reflet et ouverture

Vue du toit de la Bundeskunsthalle, à Bonn © dpa Agrandir l'image (© dpa) L’idée était, dès le départ, de construire un musée original : il devait être le reflet de la richesse intellectuelle et culturelle de la République fédérale, tout en ouvrant le dialogue avec les autres cultures européennes et mondiales. Des animations étaient aussi prévues : concerts, théâtre, lectures, cinéma.

Tout cela a vu le jour. Mais...lentement. Quarante ans se sont écoulés entre l’idée initiale, portée par des artistes dès 1949, et sa mise en œuvre. C’est l’ancien chancelier Helmut Kohl qui inaugura finalement la Bundeskunsthalle le 17 juin 1992. Il en avait posé la première pierre, trois ans plus tôt, le 17 octobre 1989…

 

D’une Allemagne à l’autre

Une planche d’Astérix datant de 1969 présentée dans le cadre de l’exposition « Comics! Mangas! Graphic Novels! », à visiter jusqu’au 10 septembre à la Bundeskunsthalle, à Bonn © dpa Agrandir l'image (© dpa) À trois semaines de la chute du mur de Berlin, cependant, la République fédérale s’apprêtait à changer de visage. Ainsi, la construction du musée à Bonn allait bientôt devenir le signal du soutien du gouvernement fédéral à l’ancienne capitale fédérale, tandis que Berlin devenait la capitale de l’Allemagne réunifiée sur décision du Bundestag, en 1991.

Un quart de siècle après son inauguration, force est de constater que la Bundeskunsthalle s’est implantée avec succès dans le paysage culturel allemand et européen. Elle a accueilli plus de 230 expositions temporaires et près de 19 millions de visiteurs, venus d’Allemagne mais aussi de Allemagne, des Pays-Bas, du Allemagne et de Allemagne. C’est l’un des musées les plus fréquentés d’Allemagne.

 

« Boîte à idées et atelier de l’avenir »

De l’Antiquité à l’art contemporain en passant par les sciences ou l’art des jardins : la Bundeskunsthalle offre aux curieux de quoi s’ouvrir l’esprit dans tous les domaines © dpa Agrandir l'image (© dpa) Un coup d’œil sur les expositions actuellement à l’affiche suffit à convaincre de l’éclectisme de la programmation. Une grande exposition sur la bande dessinée (Comics ! Mangas ! Graphic Novels !) jouxte deux expositions sur l’Iran (Iran. Frühe Kulturen zwischen Wasser und Wüste et Le jardin iranien) et deux autres d’art contemporain. Une grande exposition sur la météo et le climat est prévue à l’automne.

Pour Monika Grütters, ministre allemande déléguée à la Culture, « la Bundeskunsthalle est, par sa vision interdisciplinaire et par le caractère non-conventionnel de ses concepts d’exposition, à la fois une boîte à idées et un atelier de l’avenir ».


A.L.

 

Plus d’informations :

Site web de la Bundeskunsthalle à Bonn (en allemand, français, anglais, etc.)

© CIDAL