La Forêt-Noire distinguée par l’Unesco

16 juin 2017

Ambiance estivale au bord d’un lac en Forêt-Noire © dpa Agrandir l'image (© dpa) Une partie de la Forêt-Noire aura désormais le privilège d’être désignée comme « réserve de biosphère de l’Unesco ». L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture a en effet ajouté le 14 juin à son Réseau mondial des réserves de biosphère un site localisé au sud de ce massif montagneux du sud-ouest de l’Allemagne, a annoncé une porte-parole de l’Unesco à Paris. D’une superficie de 630 kilomètres carrés, soit nettement supérieure à celle du lac de Constance, la nouvelle réserve s’étend à l’ouest et au sud du Feldberg, le point culminant de la chaîne de la Forêt-Noire. Réputée pour ses forêts, ses pâturages et ses villages pittoresques, cette région avait déjà été classée réserve de biosphère l’année dernière par le land de Bade-Wurtemberg.

Les réserves de biosphère de l’Unesco sont des sites qui font figure de modèles de développement durable car ils promeuvent des solutions conciliant la protection de l’environnement et son utilisation durable. On compte 669 réserves de biosphère à travers le monde, dont 15 sont situées en Allemagne. Parmi elles figurent la mer des Wadden, en Basse-Saxe, la forêt de la Spree, au sud-est de Berlin, et le pays de Berchtesgaden, au sud-est du pays.

 

Plus d’informations :

UNESCO : le patrimoine mondial en Allemagne

Galerie photos du patrimoine mondial allemand 

© deutschland.de