Un monde sans pauvreté

21 avr. 2017

L’exposition de photos « Menschen MEINER Welt » © Inga Kjer/photothek.net Agrandir l'image (© Inga Kjer/photothek.net) Les études, les statistiques et les ouvrages sur la pauvreté sont légion, avec leur lot de définitions et de rapports nationaux. Parfois, pourtant, une image ou une citation sont plus parlantes que des chiffres. C’est par exemple le cas de cette photo d’un vieux Philippin accroupi devant un mur sale qui dit tout en une simple phrase : « Chaque jour, mon plus dur combat est de trouver quelque chose à manger ». Il vit à Manille qui, en s’agglomérant aux villes voisines, est devenue une mégapole de 12 millions d’habitants où l’écart qui sépare riches et pauvres est immense.

Ce Philippin apparaît dans la série de photographies intitulée « Menschen MEINER Welt » (« Des habitants de MON monde ») qui est à découvrir jusqu’au 10 mai dans la Cour vitrée du ministère fédéral des Affaires étrangères à Berlin dans le cadre de l’exposition « Les Nations Unies en Allemagne sous le signe de l’Agenda 2030 ». Ces photographies et citations de citoyens de nombreux pays viennent illustrer l’enquête « My World » menée dans le monde entier par l’ONU. Au cours de cette étude, dix millions de personnes dans 194 pays ont dit ce qui était important pour elles. En tête de leurs préoccupations, et c’est ce que montre aussi l’exposition, on trouve l’éducation des enfants, suivie d’une meilleure qualité des soins médicaux et d’un plus grand nombre d’opportunités d’emploi. La protection des forêts, des mers et océans, de meilleures connexions téléphoniques et Internet et la lutte contre le changement climatique figurent plutôt en fin de liste.

L’exposition de photos « Menschen MEINER Welt » © Inga Kjer/photothek.net Agrandir l'image (© Inga Kjer/photothek.net) L’étude s’appuie sur les 17 objectifs de développement durable (ODD) qui ont remplacé les objectifs du Millénaire en 2016 et qui doivent entrer en application d’ici 2030. Une animation interactive proposée dans la Cour vitrée du ministère fédéral montre à quoi ressemblera le monde si l’« Agenda 2030 » est appliqué avec succès : tous les enfants iront à l’école, les femmes survivront aux accouchements, la faim et la pauvreté auront disparu et toua auront accès à une eau saine. Pour le ministre fédéral des Affaires étrangères Sigmar Gabriel, les objectifs de l’Agenda 2030 sont des jalons clés pour l’ordre international.   

La Campagne d’action pour les ODD fait connaître les objectifs du développement durable et leur application dans le monde entier. Son siège est à Bonn et elle est ainsi la 19e organisation onusienne dans l’ancienne capitale allemande. Mille personnes au total travaillent aujourd’hui à Bonn pour les Nations Unies, par exemple pour le Secrétariat de la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (UNFCCC) ou pour l’Université des Nations Unies (UNU). Présenter les missions des différentes organisations onusiennes basées en Allemagne est un autre axe de l’exposition. Si beaucoup d’Allemands savent que Bonn est un des sièges des Nations Unies et ne sont pas surpris que les organisations onusiennes, depuis l’Organisation internationale du Travail (OIT) à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), aient des bureaux à Berlin, on ignore souvent que d’autres organisations moins connues sont installées en Allemagne, notamment le Tribunal international du droit de la mer à Hambourg ou l’Université des Nations Unies FLORES à Dresde.

L’une des plus récentes et passionnantes créations des Nations Unies se trouve ainsi à Munich : depuis 2016, des collaborateurs du Programme alimentaire mondial (PAM) travaillent au sein d’un « accélérateur d’innovation » dans lequel des scientifiques coopèrent avec des représentants du monde économique mais aussi de la société civile. Sur le modèle d’une start-up, ils étudient ensemble des idées et des solutions pour parvenir à un monde sans faim. Après moins d’un an d’existence, l’« accélérateur » soutient déjà 20 projets du PAM dans le monde entier. Ce travail reçoit le soutien du ministère fédéral des Affaires étrangères, du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement et du ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et des Forêts du land de Bavière.  

 

Dossier Deutschland.de sur Bonn, ville des Nations Unies

L’exposition « Die Vereinten Nationen in Deutschland im Zeichen der Agenda 2030 » (« Les Nations Unies en Allemagne sous le signe de l’Agenda 2030 ») est présentée au ministère fédéral des Affaires étrangères à Berlin jusqu’au 10 mai 2017.

Traduction : Deutschland.de/Révision : Ambassade d’Allemagne

© deutschland.de