L’Allemagne, attractive aux yeux des investisseurs étrangers

20 avr. 2017

L’Allemagne, deuxième pays le plus attractif pour les investissements directs à l’étranger © picture alliance/dpa Agrandir l'image (© picture alliance/dpa) L’Allemagne est le deuxième pays le plus attractif au monde pour les investissements directs à l’étranger (IDE) après les États-Unis. C’est ce que révèle le dernier baromètre (FDI Confidence Index) du cabinet de conseil A.T. Kearney.

La République fédérale obtient son meilleur classement depuis la création de l’indice en 1998. Elle gagne deux places par rapport à 2016, et cinq places par rapport à 2013. 

Le classement du cabinet A.T.Kearney (FDI Confidence Index) © CIDAL/ A.Lefebvre Agrandir l'image (© CIDAL/ A.Lefebvre) Elle passe ainsi devant la Chine, désormais 3e malgré des perspectives économiques qui s’améliorent aux yeux des investisseurs. Le Royaume-Uni (+ 1 place) et le Canada (- 2) complètent le quinté de tête. La France, 7e, monte d’une place. Les cinq principales économies européennes gagnent du terrain, et onze pays de l’Union européenne (UE) figurent au classement des 25 sites les plus attractifs.

Cette enquête se base sur le sondage régulier des directeurs et cadres supérieurs de mille entreprises multinationales.

Selon ses auteurs, la confiance que les investisseurs accordent à l’Allemagne peut s’expliquer par son environnement réglementaire favorable aux affaires et par l’amélioration de ses perspectives économiques.

Mais « il se peut aussi que la première économie européenne tire avantage des retombées du Brexit », ajoutent-ils. Une chose est certaine : l’Allemagne profite de son intégration dans le marché européen, le plus grand marché intérieur au monde.

A.L.

 

Plus d’informations :

A.T. Kearney (en anglais)

© CIDAL