L’Allemagne lance un « partenariat pour la numérisation et l’innovation » avec l’Afrique

22 juin 2017

2017 pourrait devenir l’année du continent africain. De nombreux pays ont en effet lancé des programmes avec lesquels ils veulent venir en aide à l’Afrique.

Innovation © master1305/Fotolia Agrandir l'image (© master1305/Fotolia) Ainsi, l’Afrique est l’une des priorités de la présidence du G20 exercée par l’Allemagne en 2017. Au début de l’année, le ministre fédéral de la Coopération économique Gerd Müller a présenté un « plan Marshall  avec l’Afrique » destiné à entraîner de nouvelles impulsions pour la coopération avec le continent. Brigitte Zypries, ministre fédérale de l’Économie, apporte aussi sa pierre à l’édifice. Au Forum économique mondial sur l’Afrique (WEFA) qui s’est tenu début mai à Durban en Afrique du Sud, elle a présenté  Pro! Afrika, un nouveau projet de partenariat pour la numérisation et l’innovation réunissant des créateurs d’entreprises allemands et africains. Pour cela, il est prévu d’établir un fonds de financement pour start-ups doté de 100 millions d’euros. De plus, un nouveau German Accelerator, une plateforme de mentorat, est prévu et le programme EXIST Start-up Germany doit aussi être étendu à l’Afrique.

 

Un partenariat sur un pied d’égalité

« Si les instruments de relations économiques extérieures ayant fait leurs preuves sont adaptés à l’Afrique, les entrepreneurs seront davantage incités à investir en Afrique », indique un communiqué adressé à la presse. L’objectif de ce programme est de créer des centres de compétence spécifiques pour le tourisme, l’environnement, les matières premières ou la gestion de l’eau. La formation professionnelle ainsi que les compétences des dirigeants seront également renforcées. L’Afrique, tant du point de vue politique qu’économique, est un continent de défis mais aussi d’opportunités. Il recèle également de vastes possibilités pour l’économie allemande. « Avec notre projet Pro! Afrika, nous voulons instaurer un partenariat sur un pied d’égalité entre l’Allemagne et l’Afrique. Car, pour nous, l’Afrique est un partenaire à part entière », a expliqué Madame Zypries.

© deutschland.de