Sigmar Gabriel à l’occasion de l’adoption des lignes directrices du gouvernement fédéral pour la prévention des crises, la gestion des conflits et la promotion de la paix

15 juin 2017

À l’occasion de l’adoption en Conseil des ministres des lignes directrices du gouvernement fédéral pour la prévention des crises, la gestion des conflits et la promotion de la paix le 14 juin 2017, le ministre fédéral des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a déclaré ce même jour :


  • Le gouvernement fédéral a adopté aujourd’hui les lignes directrices pour la prévention des crises, la gestion des conflits et la promotion de la paix. Nous sommes ainsi parvenus à réaliser un projet qui était au cœur de l’accord de coalition. Désormais, le gouvernement fédéral dispose donc pour agir d’un document d’orientation stratégique. La politique de paix est le fil conducteur de notre action dans son ensemble.

    Rencontre du ministre fédéral des Affaires étrangères Sigmar Gabriel avec des officiers de police allemands à l'École national de Police à Bamako, Mali © picture alliance/Michael Kappe Agrandir l'image (© picture alliance/Michael Kappe) Dans toute la mesure du possible, il est essentiel de prévenir les crises en amont grâce à une politique prospective. En cas de conflit, la médiation et les négociations diplomatiques peuvent maintenir le dialogue. Un cessez-le-feu doit déboucher rapidement sur un dividende de la paix qui atteigne la population dans les zones de crise et instaure la confiance dans le progrès politique en dehors de la logique à somme nulle qu’est la violence. Nous voulons à long terme aider à mettre en place des structures garantissant la sécurité pour tous, permettant un équilibre pacifique des intérêts politiques et assurant des services publics fondamentaux, afin que la paix puisse se développer dans la durée.

    Centre de crise au ministère fédéral des Affaires étrangères à Berlin © dpa Agrandir l'image (© dpa) En adoptant ces lignes directrices, nous affichons notre attachement à une approche globale. Tous les instruments, qu’il s’agisse de projets civils, de formation des forces de police ou, dans un cas extrême, de l’intervention de la Bundeswehr, sont au service d’une stratégie politique. Nous voulons investir davantage dans la prévention, la force militaire ne devant intervenir qu’en dernier recours.

    Venant compléter le « Livre blanc sur la politique de sécurité et l’avenir de la Bundeswehr » de 2016, les lignes directrices constituent un pilier civil de la politique allemande de paix et de sécurité qui revêt la même importance primordiale.

    Elles ne signifient nullement la fin du processus de dialogue qui en constitue le socle. Au contraire, nous aurons d’autant plus besoin d’un débat animé avec les citoyennes et les citoyens lorsqu’il s’agira de faire prendre corps à ces lignes directrices et de les appliquer concrètement. Nous les soumettrons donc au Bundestag allemand au cours des prochaines semaines et nous discuterons de la poursuite du dialogue avec le Conseil consultatif sur la prévention civile des crises.

Lire aussi :

Prévenir les crises, gérer les conflits, promouvoir la paix. Lignes directrices du gouvernement fédéral (PDF, 1 Mo)

Paix et sécurité

© Ministère fédéral des Affaires étrangères