Prévenir ensemble les crises humanitaires : Sigmar Gabriel rend visite à l’Union africaine

3 mai 2017

Le ministre des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a rencontré des représentants de l’Union africaine pour discuter des moyens de prévenir le risque de famine imminent dans la région. Pour le chef de la diplomatie allemande, l’Union africaine est un acteur clé de l’avenir de l’Afrique.

Sigmar Gabriel avec le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat © Photothek Agrandir l'image (© Photothek) Lors de son déplacement dans la Corne de l’Afrique, M. Gabriel a rencontré, mardi 2 mai, à Addis-Abeba, au siège principal de l’organisation, des représentants de l’Union africaine (UA), et notamment le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat. « C’est seulement ensemble que nous pouvons prévenir le risque de famine imminent », a déclaré le ministre après la rencontre. Et il a ajouté : « Nous avons besoin d’une Union africaine forte. » La participation de l’Afrique moderne aux tables rondes est nécessaire pour régler les conflits à l’échelle mondiale. M. Gabriel a invité M. Moussa Faki Mahamat en Allemagne pour participer au sommet du G20.

 

Mobiliser l’aide humanitaire

Face au risque de famine imminent dans la Corne de l’Afrique, le ministre allemand des Affaires étrangères s’est rendu dans la région pour mobiliser une aide humanitaire supplémentaire et apprécier la situation sur place. Son entretien avec le président de la Commission de l’UA, s’est déroulé sous le signe des crises humanitaires actuelles. Non seulement dans la Corne de l’Afrique, mais aussi dans la région du lac Tchad, la situation de l’approvisionnement se dégrade dangereusement. Hier, après sa visite en Somalie, M. Gabriel a promis de débloquer un montant supplémentaire de 70 millions d’euros pour faire face à la famine qui s’annonce.

Depuis des semaines, l’Allemagne s’emploie à mobiliser une aide internationale. Avec l’« appel de Berlin », le ministre des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, et le ministre de la Coopération économique et du Développement, Gerd Müller, avaient demandé à la communauté internationale d’agir avant qu’il ne soit trop tard.

 

Prévenir les crises et les conflits

En tant qu’organisation internationale réunissant tous les États du continent africain, l’Union africaine est un acteur clé de la prévention des crises et des conflits. C’est pourquoi l’Allemagne aide l’UA à développer ses propres instruments pour promouvoir la paix, la démocratie et la croissance.

 

Encouragement au dialogue

Entretien avec le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn  © Photothek Agrandir l'image (© Photothek) Dans le cadre de son séjour à Addis-Abeba, Sigmar Gabriel a également rencontré dans l’après-midi le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn. Puissance régionale dans la Corne de l’Afrique, l’Éthiopie exerce un rôle important dans la stabilité de la région et participe à plusieurs missions de paix de l’UA et de l’ONU. La situation intérieure du pays est cependant jugée préoccupante par les observateurs internationaux. Dans ce contexte, M. Gabriel a encouragé le Premier ministre éthiopien à entrer en dialogue avec l’opposition et à engager les réformes nécessaires. Après cet entretien, le ministre des Affaires étrangères a rencontré des représentants de la société civile et des partis de l’opposition.

 

Pour plus d’informations

Sigmar Gabriel en Somalie

Appel de Berlin

Soutien à l’Union africaine

Informations sur l’Éthiopie

 

Situation au 2 mai 2017

© Ministère fédéral des Affaires étrangères