Déclaration de l’Allemagne, des Etats-Unis d’Amérique, de la France et du Royaume-Uni : le lanceur spatial iranien contrevient à la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies

2 août 2017

Par le lancement récent d’un lanceur spatial Simorgh le 27 juillet dernier, l’Iran a de nouveau mené une activité contrevenant à la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Nous condamnons cette action.

Cette résolution invite l’Iran à ne mener aucune activité liée aux missiles balistiques conçus pour pouvoir emporter des armes nucléaires, y compris les tirs recourant à une technologie analogue à celle utilisée pour ce lancement. Les lanceurs spatiaux utilisent des technologies qui sont étroitement liées à celles concernant la mise au point de missiles balistiques, notamment celles relatives aux missiles balistiques intercontinentaux.

Cette action fait suite aux lancements de missiles en Syrie du 18 juin et au tir d'essai d'un missile balistique de moyenne portée du 4 juillet. 

Le programme iranien de mise au point de missiles balistiques continue à être non conforme à la résolution 2231 du conseil de sécurité des Nations unies et a un impact déstabilisant sur la région. Nous demandons instamment à l’Iran de ne plus effectuer de tir de missile balistique et d’autres activités connexes. Nous envoyons un courrier au Secrétaire général des Nations Unies pour lui faire part de nos inquiétudes.  Les gouvernements de l’Allemagne, de la France et du Royaume-Uni mènent des discussions bilatérales avec l’Iran sur ces questions et font part de leurs préoccupations.

(Traduit de l’anglais)

© France Diplomatie / Quai d'Orsay