Le gouvernement fédéral condamne la voie de la confrontation

18 avr. 2017

Un porte-parole du ministère fédéral des Affaires étrangères a fait aujourd’hui (16 avril) à Berlin la déclaration suivante :

  • La Corée du Nord a effectué un nouveau test de missile le matin du dimanche de Pâques (heure locale). Le test a apparemment échoué. Un test de missile constitue clairement une violation du droit international, qu’il réussisse ou non. Au nom du gouvernement fédéral, nous condamnons la voie de la confrontation suivie par le régime de Pyongyang et exigeons que la Corée du Nord revienne au respect des normes internationales. La Corée du Nord a déjà effectué cette année plus de tests de missiles que l’an dernier à la même époque et signale ainsi qu’elle a bien l’intention de continuer à renforcer les tensions malgré les mises en garde sans équivoque de la communauté internationale.

Contexte :

La Corée du Nord a testé aujourd’hui 16 avril à 6 h 20, heure locale, depuis le site de Sinpo un missile qui n’a pas encore été identifié. Les résolutions pertinentes des Nations Unies adoptées en raison du programme nucléaire de la Corée du Nord interdisent cependant à ce pays les tests de missiles balistiques.

© Ministère fédéral des Affaires étrangères