Les 500 ans de la Réforme

Jubilé de la Réforme

Le 31 octobre 2017, cela fera 500 ans que Martin Luther a affiché ses thèses à Wittenberg. Lancée officiellement en 2008 pour préparer le jubilé de la Réforme, la décennie de Luther (« Lutherdekade ») est conçue et organisée conjointement par l’Église Évangélique en Allemagne (EKD) et des institutions publiques. La Réforme est un événement historique mondial avec des répercussions sur tous les continents. Les grands réformateurs – Luther, Melanchthon, Zwingli, Calvin et d’autres encore – comptent, comme porteurs d’une identité culturelle, parmi les grands idéologues de l’histoire des religions et des idées qui ont eu un impact également politique.

 

La décennie de Luther

La décennie de Luther aborde le large éventail des thèmes de la Réforme sous forme d’années thématiques. Il y a tout d’abord les années de commémoration historique : l’année 2010, par exemple, a eu pour thème « La Réforme et l’enseignement », commémorant ainsi le 450e anniversaire de la mort de Philipp Melanchthon, le « Praeceptor Germaniae » (précepteur de l’Allemagne). Et puis, il y a les années qui reprennent les impulsions de la Réforme qui ont des répercussions jusqu’à nos jours : l’année 2016 a ainsi pour thème « La Réforme – Un seul monde ». Partie de Wittenberg, la Réforme s’est étendue au monde entier et plus de 400 millions de protestants associent leur existence spirituelle et religieuse avec l’événement réformiste. C’est donc la dimension mondiale de la Réforme qui est au cœur de l’année thématique 2016.

Vous trouverez une vue d’ensemble des années thématiques de la décennie de Luther dans le dépliant de l’Église Évangélique en Allemagne (EKD) :

Années thématiques de la « Lutherdekade » (Décennie de Luther)

www.luther2017.de/fr/

 

Les projets du ministère fédéral des Affaires étrangères

Albrecht Dürer, Portrait de Philipp Melanchthon, fondation Schloss Friedenstein Gotha © Thomas Fuchs/Stiftung Schloss Friedenstein Gotha Agrandir l'image (© Thomas Fuchs/Stiftung Schloss Friedenstein Gotha ) Dans le cadre de l’anniversaire de la Réforme, plusieurs musées allemands et américains organisent à partir d’octobre 2016, en partenariat, deux expositions aux États-Unis, avec le soutien du ministère fédéral des Affaires étrangères. Il s’agit de :

  • « Here I stand », présentée dans trois villes différentes, et

  • « Renaissance and Reformation: German Art in the Age of Dürer and Cranach », présentée à Los Angeles.

  • L’exposition du Los Angeles County Museum of Art (LACMA) « Renaissance and Reformation: German Art in the Age of Dürer and Cranach » est le résultat d’une coopération fructueuse entre les musées allemands Staatliche Museen zu Berlin, Staatliche Kunstsammlungen (Dresde) et Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich). Les œuvres d’art majeures des collections exposées cherchent à donner un éclairage nouveau sur la Réforme et son temps. On mentionnera notamment les chefs-d’œuvre de Dürer, Cranach, Holbein, Riemenschneider et Grünewald, qui renseignent sur les bouleversements religieux, sociaux et politiques de l’époque.

Les trésors de « Here I Stand » sont, pour leur part, exposés à New York, Minneapolis et Atlanta. L’exposition est réalisée par le Landesmuseum für Vorgeschichte de Halle (direction du projet), la fondation Luthergedenkstätten in Sachsen-Anhalt, le Deutsches Historisches Museum de Berlin ainsi que la fondation Schloss Friedenstein Gotha, en coopération avec le Morgan Library & Museum (New York), le Minneapolis Institute of Art (Minneapolis, Minnesota) et la Pitts Theology Library de la Emory University (Atlanta, Géorgie).

26 autres institutions, de l’Allemagne centrale surtout, participent au projet sous forme de prêts, permettant ainsi au public d’avoir accès exceptionnellement à leurs trésors. La plupart des objets exposés sont montrés pour la première fois aux États-Unis, la majeure partie d’entre eux n’a jamais quitté l’Allemagne. Dans les trois villes sont donc présentés des objets exceptionnels tout spécialement choisis en fonction des institutions partenaires américaines et de leur public. Chacune de ces expositions est unique et montre une combinaison d’objets de valeur qui n’ont encore jamais été présentés sous cette forme et ne le seront probablement plus jamais.

Coffre des indulgences, fondation Luthergedenkstätten in Sachsen-Anhalt © J. Liptàk/LDA Agrandir l'image (© J. Liptàk/LDA ) Les trois expositions ne donnent pas seulement un aperçu clair et solide de la vie et de l’œuvre de Luther et du contexte historique, artistique et culturel de la Réforme, mais aussi une impression unique du trésor culturel que renferme l’Allemagne centrale. Elles attirent l’attention sur les sites authentiques et les grandes collections de la région d’origine de la Réforme, une région riche de trésors étonnants qui n’ont encore jamais reçu à l’échelon international l’attention qu’ils méritent pourtant en raison de leur importance suprarégionale. De plus, ces trois expositions constituent une invitation au public américain à visiter ces sites et ces collections, ainsi que les expositions et événements qui seront organisés en Allemagne en 2017 à l’occasion du jubilé de la Réforme.

 

« Word and Image: Martin Luther’s Reformation »
The Morgan Library & Museum, New York
7 octobre 2016 – 22 janvier 2017

Une exposition de trésors ciblée voit le jour dans cette institution réputée située au cœur de Manhattan. Elle retrace essentiellement les événements dans la vie de Luther qui ont eu une grande importance pour l’introduction de la Réforme. Elle réunit de nombreux autographes et écrits importants ainsi que des œuvres sélectionnées de la plus haute qualité qui soulignent le thème choisi.

 

« Martin Luther: Art and the Reformation »
Minneapolis Institute of Art
30 octobre 2016 – 15 janvier 2017

Aachhorn, Landesamt für Denkmalpflege und Archäologie Sachsen-Anhalt © J. Liptàk/LDA Agrandir l'image (© J. Liptàk/LDA ) La plus importante exposition dans le cadre du projet « Here I stand… » présente non seulement la vie et l’action de Luther mais aussi le contexte historique et culturel de la Réforme au XVIe siècle. Elle est présentée dans l’un des dix plus grands musées des États-Unis, un endroit prédestiné pour une exposition à l’occasion de l’anniversaire de la Réforme vu sa situation dans le Middle West luthérien et sa renommée internationale. Les objets exposés très divers nous plongent dans l’univers de Luther : ils vont des découvertes archéologiques provenant des sites luthériens en Allemagne centrale aux précieux habits et aux œuvres d’art de grande dimension, en passant par des autographes, des écrits et de merveilleux tableaux de Lucas Cranach l’Ancien et Lucas Cranach le Jeune.

 

« Law and Grace: Martin Luther, Lucas Cranach, and the Promise of Salvation »
Pitts Theology Library, Emory University, Atlanta
11 octobre 2016 – 15 janvier 2017

Bible d’Ortenbourg, Deutsches Historisches Museum © J. Liptàk/LDA Agrandir l'image (© J. Liptàk/LDA ) Les nombreux ouvrages imprimés de la célèbre Kessler Reformation Collection de la Pitts Theology Library ainsi que de nombreux prêts sélectionnés par les quatre partenaires allemands ont permis d’organiser une exposition qui s’articule autour du motif du tableau de Lucas Cranach l’Ancien, « La Loi et la Grâce ». Le tableau représente la grande idée de la Réforme luthérienne, celle que l’Homme ne doit son salut qu’à la seule grâce de Dieu. Par ailleurs, l’exposition retrace l’histoire du lien qui existe depuis des siècles entre l’Allemagne et l’Amérique du Nord, et plus spécialement la Géorgie.

Elle est réalisée avec le concours de la Halle Foundation d’Atlanta.

 

L’exposition d’affiches « HereIstand »

Une partie de l’exposition « Here I stand » est numérique. Les affiches et infographies pourront être utilisées par les communautés confessionnelles, les écoles, etc. pour leurs propres expositions et événements (commande et envoi de la version allemande, téléchargement de la version anglaise). Pour vous informer sur ces possibilités ou encore voir des exemples d’affiches, consultez :

www.here-i-stand.com/order

 

Situation au 13 octobre 2016

Luther 2017

Logo du 500e anniversaire de la Réforme © Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)